il y en à qui n'aiment pas les socialiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

il y en à qui n'aiment pas les socialiste

Message  papacoz le Lun 8 Déc - 18:20

salut a tous

j'ai bien aimé je vous mets en pature ceci : http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=44657

La crise de la democratie occidentale et la destruction du systeme socialiste mondial




Cet article presente les causes qui ont determine USA et l’Occident de decider la destruction du systeme economique socialiste mondial comme une solution pour sortir de la 2-eme grande crise economique mondiale des annees 1970’.
La destruction du systeme economique socialiste mondial n’est pas encore achevee , elle continue encore de nos jours.

Les effets de la crise economique mondiale du debut des annees 1970’ , crise plus profonde que les autres crises , qui a debute avec la crise de l’energie provoquee par la crise du petrole , ont ete resentis premierement par les pays capitalistes les plus developpes du point de vue industriel.
La rapidite de la generalisation et de l’aggravation de la crise du petrole dans les pays capitalistes developpes etait accentuee par l’existence du Socialisme en general et par celui de l’Est et du Centre de l’Europe en special , qui se manifestait comme un concurrent et qui etait devenu un modele , une autre voie de developpement de la societe humaine et de la civilisation. Le Socialisme s’etait consolide comme systeme mondial en depit des actions de la doctrine americaine de la Guerre Froide et des actions subversives de l’OTAN dirigees contre les pays socialistes de l’Europe afin de faiblir leur cooperation et leur cohesion dans le cadre du COMECOM et de l’Organisation du Traite de Warsaw.
Le systeme mondial socialiste representait plus de 30 % de la population de la terre et presque 40 % de la production mondiale des biens de consommation. Comme duree historique , alors que le Capitalisme a eu besoin de presque trois siecles , le Socialisme a necessite seulement un demi-siecle pour enregistrer des rythmes eleves de developpement et pour assurer l’emancipation de l’individu au niveau de masse.
Pour les pays capitalistes les plus developpes s’imposait donc , avec acuite , premierement d’attenuer les effets negatifs de la crise et de sortir de crise. Mais ceci ne pouvait pas se faire par des mesures d’austerite sur leur propres peuples , ou , en 200 ans s’etait forme un segment assez important de la classe moyenne constituee par les petits entrepreneurs et les salaries. Une politique d’austerite en temps de paix aurait reduit la consommation interne et a coup sure elle aurait ete repoussee et contestee. Les consequances pour les fragiles democraties bourgeoises des pays capitalistes tres industrialises auraient ete imprevisibles.
Il faut aussi tenir compte du fait que la victoire sur le nazisme dans la 2-eme Guerre Mondiale , l’ideologie marxiste et les efforts de l’ONU avaient conduit a l’effondrement du systeme colonial et les pays et les peuples qui etaient encore maintenus en regime demi-colonial ou en regime neo-colonial , tres influences par les Etats du systeme socialiste , luttaient pour leur propre liberation. Cette situation diminuait les possibilites des pays capitalistes fort industrialises d’avoir acces aux matieres premieres , aux marches et a l’exportation d’ideologie.
Dans ces conditions , dans la deuxieme partie du XX-eme siecle , les succes du Socialisme et l’amplification des discriminations sociales dans les democraties occidentales ont provoque une " crise de systeme " dans les pays capitalistes les plus riches du monde.
Lors des annees 1960’ s’est produit pour la premiere fois une contestation globale du Capitalisme a l’interieur meme de la societe capitaliste. Les revoltes de la jeunesse et des etudiants de ces annees sont une confirmation de cette contestation. L’anthopologue Margaret Mead explique ce phenomene social comme suit :
" La revolte de la jeunesse du monde des annees 1960’ est attribuee premierement a l’emergence d’une communaute mondiale. Les etres humains du monde , dans l’information de l’un concernant l’autre, et les reponses donnees par l’un a l’autre , ont forme pour la premiere fois une communaute qui est unie par connaissance et danger partages." (Margaret Mead, "Culture and Commitment. A Study of the Generation Gap" , the American Museum of National History, Garden City N.Y., 1970) Cela veut dire que les problemes graves de la societe capitaliste etaient percus en meme temps et a des endroits differents tant au niveau de la connaissance commune qu’au niveau de la science.

Apres les amples mouvements de la jeunesse et des etudiants , les annees 1971 -1973 marquent le debut du moment de deroute des democraties occidentales. (Paul Dumitriu "Paradoxele Politice" Editura Didactica si Pedagogica , Bucarest, 1994 p.30)
Un exemple concluant est USA , le plus riche pays du monde , qui pendant la guerre du Vietnam est confronte avec le declin general de l’economie et l’accentuation de la hausse de l’inflation.
En 1971 commence une nouvelle crise. Le dolar americain subit sa premiere devaluation apres New-Deal. ( le plan des reformes fait par le president F.D.Roosevelt pour redresser l’economie americaine ebranlee par la grande crise economique des annees 1929 - 1933 ) Le gouvernement americain est oblige de suspendre la convertibilite de la monnaie nationale parce-que les dolars accumules au Japon et en Europe risquaient - s’ils etaient convertis en or - d’epuiser les reserves federales.
La nouvelle crise economique a remis en discussion les valeurs de la societe americaine. L’une des plus dure critique de la societe americaine est faite par Michael Harrington qui , dans son livre " The Other America " (1962) mettait en evidence les causes et les consequances de la pauvrete de 50 milions d’americains.

Jack Beatty devoile les suites de la guerre de Vietman , les protestations des etudiants et les mouvements pour les droits civils dans la societe americaine. (Jack Beatty, "Le monde dans la version de Peter Druker" Ed.Teora 1998, page 101)

La crise des annees 1970’ est resentie aussi par les autres pays occidentaux. La France , l’Angleterre , la R.F.A. , le Japon et d’autres encore connaissaient ce que Alfred Sauvy nommait " la societe dualiste ", dans laquelle le clivage entre une minorite enrichie et une majorite appauvrie s’accentuait de plus en plus.

Les problemes avec lesquels se confrontaient les pays occidentaux ont aggrave aussi les problemes de la vie internationale. La detente entre le systeme socialiste et le systeme capitaliste recevait de lourds coups. Les tensions dans diverses zones du monde etaient en hausse. Les phenomenes de la nouvelle recession economique mondiale de 1972 se multipliaient en s’elargissant a l’echelle mondiale.
Dans ce contexte surgit une particularite de la crise de systeme de la civilisation occidentale qui consiste dans la superposition de la contestation globale du capitalisme comme systeme , avec une multitude de conflits entre les categories socio-professionneles qui a determine un freinage de la mobilite sociale. (Pierre Milza, Serge Bernstein, "Histoire du XX-eme siecle" vol.2 , Ed.All.1998, p.227)
Le souvenir des amples mouvements estudiantins des annees 1970’ donne encore aujourd’hui des frissons.

En depit des entraves mises par la doctrine de la guerre froide le Socialisme etait devenu pour l’Occident non seulement un concurrent economique et politique , mais aussi une reele alternative pour la solution des graves problemes sociaux de la societe capitaliste. Dans une periode relativement courte , de seulement 45 ans , le Socialisme europeen avait realise la performance de l’emancipation economique , sociale , politique et culturele au niveau de masse , dans le respect des constitutions et de la democratie socialiste , en contraste avec l’opulence materiele des pays capitalistes occidentaux , riches comme produit interne brute , mais dans lesquels s’accentuait la polarisation de la societe qui affectait gravement la justice et l’egalite sociale.
L’Occident n’a pas eu la capacite de faire face a une concurrence loyale avec le Socialisme europeen. Les subterfuges de la guerre froide contre les pays socialistes n’avaient pas reussi de stopper l’affirmation du Socialisme sur le plan mondial. Il etait devenu un concurrent dangereux.

Cette nouvelle situation economique , sociale et politique dans le monde a determine les pays capitalistes occidentaux de passer , sous le patronage de Washington , a un processus programme et controle pour diriger le monde en fonction des interets vitaux des grands trusts nationaux et multinationaux capitalistes. Dans ce but Washington et les pays capitalistes allies a lui utilisent non seulement les organisations financieres internationales , (surtout FMI et la Banque Mondiale estimees comme faisant partie du systeme global americain et representeraient des interets mondiaux dont la clientele est le monde entier), mais aussi l’OTAN qui a le role de participant principal aussi dans les problemes intra-europeens. C’est dans le meme but qu’on utilise aussi les voies diplomatiques et media.
Dans cette situation complexe des implications de la crise economique mondiale sur les pays capitalistes tres industrialises , la solution pour sortir de cette crise a ete deplacee de l’interieur des pays capitalistes en dehors de leurs frontieres.
Comme le terrain contre les pays socialistes etait deja prepare par la doctrine americaine de la guerre froide , on a decide la preparation d’un plan secret pour detruire la socialisme concurrent en totalite. ( Colonel (r) Gheorghe Ratiu , ex.Chef de la 1-ere Direction de l’ex. Departement de la Securite de l’Etat de R.S.Romania ,
"Interview ", revue Europa no.171 et no.172 , 1994 ).
Donc la destruction en totalite , la destruction massive du Socialisme et non pas d’une maniere isolee et partielle.
Pour la reussite de ce plan USA , Canada et les pays capitalistes de l’Europe occidentale n’ont epargne aucun effort. Des forces civiles et militaires ont ete mobilises pour choisir la voie la plus convenable pour l’Occident , pour la destruction
totale du Socialisme. On oscillait entre la voie de la guerre ouverte , declaree et la guerre secrete.
L’ancien chef de la 1-ere Direction , renseignements , de l’ex. Departement de la Securite de l’Etat de R.S.Romania , le Colonel (r) Gheorghe Ratiu montre que :

" La seule solution proposee par les specialistes occidentaux a ete celle de la destruction du systeme economique des pays socialistes. Cette destruction ne pouvait se faire que par la destruction de l’ensemble du systeme. La destruction du systeme socialiste pouvait se faire par deux voies : la voie d’une guerre declaree , l’occupation militaire des pays socialistes , le changement du regime et l’imposition du systeme politique et de l’ordre economique convenable aux puissances occidentales , ou , la voie de la guerre secrete , en utilisant pour la subversion et la conquete les formes , les methodes et les moyens specifiques des services de reinseignements et de certaines organisations ocultes pour la destruction des regimes de type socialiste et la destruction de l’economie des etats du systeme vise." ( Gheorghe Ratiu , revue Europa no.171 page 7 )
avatar
papacoz

Messages : 2332
Date d'inscription : 01/03/2008
Age : 65
Localisation : tout en bas à gauche

Voir le profil de l'utilisateur http://txiko.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: il y en à qui n'aiment pas les socialiste

Message  pefm le Lun 8 Déc - 18:43

Les problemes avec lesquels se confrontaient les pays occidentaux ont aggrave aussi les problemes de la vie internationale.
En depit des entraves mises par la doctrine de la guerre froide le Socialisme etait devenu pour l’Occident non seulement un concurrent economique et politique , mais aussi une reele alternative pour la solution des graves problemes sociaux de la societe capitaliste.
Dans une periode relativement courte , de seulement 45 ans , le Socialisme europeen avait realise la performance de l’emancipation economique , sociale , politique et culturele au niveau de masse , dans le respect des constitutions et de la democratie socialiste , en contraste avec l’opulence materiele des pays capitalistes occidentaux , riches comme produit interne brute , mais dans lesquels s’accentuait la polarisation de la societe qui affectait gravement la justice et l’egalite sociale.
Cette nouvelle situation economique , sociale et politique dans le monde a determine les pays capitalistes occidentaux de passer , sous le patronage de Washington , a un processus programme et controle pour diriger le monde en fonction des interets vitaux des grands trusts nationaux et multinationaux capitalistes.
Es tu bien sur d'avoir compris ce que tu as lu ??


Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing
avatar
pefm

Messages : 1376
Date d'inscription : 26/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: il y en à qui n'aiment pas les socialiste

Message  papacoz le Lun 8 Déc - 19:07

pefm a écrit:
Les problemes avec lesquels se confrontaient les pays occidentaux ont aggrave aussi les problemes de la vie internationale.
En depit des entraves mises par la doctrine de la guerre froide le Socialisme etait devenu pour l’Occident non seulement un concurrent economique et politique , mais aussi une reele alternative pour la solution des graves problemes sociaux de la societe capitaliste.
Dans une periode relativement courte , de seulement 45 ans , le Socialisme europeen avait realise la performance de l’emancipation economique , sociale , politique et culturele au niveau de masse , dans le respect des constitutions et de la democratie socialiste , en contraste avec l’opulence materiele des pays capitalistes occidentaux , riches comme produit interne brute , mais dans lesquels s’accentuait la polarisation de la societe qui affectait gravement la justice et l’egalite sociale.
Cette nouvelle situation economique , sociale et politique dans le monde a determine les pays capitalistes occidentaux de passer , sous le patronage de Washington , a un processus programme et controle pour diriger le monde en fonction des interets vitaux des grands trusts nationaux et multinationaux capitalistes.
Es tu bien sur d'avoir compris ce que tu as lu ??


Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

où as tu vu un commentaire de ma part

c'est un texte que je livre brut
avatar
papacoz

Messages : 2332
Date d'inscription : 01/03/2008
Age : 65
Localisation : tout en bas à gauche

Voir le profil de l'utilisateur http://txiko.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: il y en à qui n'aiment pas les socialiste

Message  pefm le Lun 8 Déc - 19:13

papacoz a écrit:
où as tu vu un commentaire de ma part
c'est un texte que je livre brut

Tout d'abord, tu dis que tu as bien aimé. Quand on connait ton aversion pour le socialisme, je trouve étonnant que tu aimes un article qui fasse l'apologie du socialisme et des anciens pays d'europe de l'est.

Et puis ton titre "y'en a qui aiment pas les socialistes" prouve bien que tu n'as rien compris à ce que tu as lu.


Basketball Basketball Basketball
(tu l'aimes bien ce smiley je crois. La baballe est dans ton camp)
avatar
pefm

Messages : 1376
Date d'inscription : 26/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: il y en à qui n'aiment pas les socialiste

Message  papacoz le Lun 8 Déc - 19:39

je trouve cet artcle tres bien en effet

il relate la vérité sur l'international

je n'ait pas dit que j'aprouvais
avatar
papacoz

Messages : 2332
Date d'inscription : 01/03/2008
Age : 65
Localisation : tout en bas à gauche

Voir le profil de l'utilisateur http://txiko.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: il y en à qui n'aiment pas les socialiste

Message  pefm le Lun 8 Déc - 19:44

le Socialisme europeen avait realise la performance de l’emancipation economique , sociale , politique et culturele au niveau de masse , dans le respect des constitutions et de la democratie socialiste
C'est la vérité ?? Je suis content de te l'entendre dire.

J'ai du mal à te comprendre... C'est la vérité mais tu n'es pas d'accord avec la vérité ??
avatar
pefm

Messages : 1376
Date d'inscription : 26/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: il y en à qui n'aiment pas les socialiste

Message  papacoz le Lun 8 Déc - 19:55

pefm a écrit:
le Socialisme europeen avait realise la performance de l’emancipation economique , sociale , politique et culturele au niveau de masse , dans le respect des constitutions et de la democratie socialiste
C'est la vérité ?? Je suis content de te l'entendre dire.

J'ai du mal à te comprendre... C'est la vérité mais tu n'es pas d'accord avec la vérité ??

oui c'est vrai

mais est ce bien ? : dans le respect des constitutions et de la democratie socialiste

c'est un autre sujet : le tableau de la joconde est beau mais qu'apporte t'il ? dans le cadre de la culture
avatar
papacoz

Messages : 2332
Date d'inscription : 01/03/2008
Age : 65
Localisation : tout en bas à gauche

Voir le profil de l'utilisateur http://txiko.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: il y en à qui n'aiment pas les socialiste

Message  pefm le Mar 9 Déc - 11:36

Donc si je résume : c'est la vérité, tu n'es pas d'accord mais tu aimes bien ???
T'as pas l'impression de pédaler dans la semoule ??

Et pourquoi tu nous parles de la joconde ? C'est la vérité aussi ?
avatar
pefm

Messages : 1376
Date d'inscription : 26/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: il y en à qui n'aiment pas les socialiste

Message  Tontonbledar le Mar 9 Déc - 15:37

j'adore ce dialogue,papacoz tu viens de prendre 5 à 0 la...reagi Laughing
avatar
Tontonbledar

Messages : 373
Date d'inscription : 27/02/2008
Localisation : Au zinc

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: il y en à qui n'aiment pas les socialiste

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum