Le restaurateur attend l’aide de Ségolène (phase 1 ) ==> elle est venue (Phase 2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le restaurateur attend l’aide de Ségolène (phase 1 ) ==> elle est venue (Phase 2)

Message  coal le Jeu 1 Jan - 15:47

Phase 1





Le restaurateur attend l’aide de Ségolène

Ce soir, le patron du Bistrot du Parc régalera 200 démunis à Boulogne. En
voisine, Ségolène Royal a promis qu’elle passerait lui prêter
main-forte.



Propriétaire du Parc, cette « maison de qualité » spécialisée dans
la cuisine de bistrot, Philippe Braconnier attend un précieux renfort
pour servir son traditionnel repas de la Saint-Sylvestre à quelque 200
démunis ce soir . Voisine et habituée de cette brasserie située rue du
Château, Ségolène Royal a annoncé lundi au restaurateur qu’elle
viendrait lui donner un coup de main dans la soirée.

« Je lui ai parlé de ce réveillon, elle a trouvé l’idée excellente. Et
elle m’a promis de passer pendant une heure pour s’occuper du bar,
jubile le patron. Nous avons l’habitude de la recevoir de temps en
temps. Elle vient avec ses enfants ou avec des amis. »

« Les artisans avec lesquels nous travaillons nous offrent tous des produits »

Philippe Braconnier se réjouit de voir des responsables politiques
s’intéresser à son initiative : « L’an dernier, Pierre-Christophe
Baguet, qui n’avait pas encore remporté la mairie, nous avait rendu
visite. » Mais le gérant du Bistrot du Parc aimerait voir d’autres
confrères l’imiter.



« Nous connaissons tous dans nos vies respectives des moments pas
forcément drôles, lâche-t-il. Je pense qu’il faut savoir penser aux
autres quand on se trouve un peu mieux placé. J’aimerais tant que voie
le jour en France une journée au cours de laquelle les plus démunis
pourraient manger à l’oeil. Un peu dans le même esprit que Coluche,
lorsqu’il a créé les Restos du coeur. »
Voilà neuf ans que Philippe Braconnier invite le 31 décembre des
sans-logis, sans le sou ou des personnes âgées à venir se régaler de sa
cuisine aux saveurs du Sud-Ouest, sa région d’origine. Des associations
telles que la Croix-Rouge, les Chevaliers de l’ordre de Malte ou Bien
vieillir à Boulogne conduisent jusqu’à son restaurant des personnes qui
n’ont généralement pas la chance de profiter de cette période de fêtes.
Les 21 salariés et les fournisseurs de l’établissement participent
bénévolement à ce « moment de convivialité ».
« Les artisans avec lesquels nous travaillons nous offrent tous des
produits : café, boissons, volailles... », énumère Philippe Braconnier.

Le personnel du Parc espère une affluence record, car l’établissement
dispose depuis peu d’une terrasse chauffée. « Nous attendons près de
200 personnes », précise Philippe Braconnier. Qui a déjà l’esprit
tourné vers la prochaine édition : « Je rêve de louer un bus pour
amener les gens voir un feu d’artifice. »


Le Parisien

Phase 2




Ségolène Royal a participé au réveillon des démunis

La candidate malheureuse au poste de premier secrétaire du Parti
socialiste, voisine du bistrot du Parc, est venue se joindre à la fête
organisée par le patron des lieux.


Ségolène ROYAL a poussé la porte du bistrot du Parc peu avant 21
heures, en voisine. Radieuse, elle se fraie difficilement un passage
entre les bénévoles qui servent aux convives leur assiette de chapon
aux truffes et aux marrons et les médias présents sur place. « Je viens
donner un coup de main, lâche-t-elle. Comme je l’ai promis au patron.

» Depuis neuf ans, Philippe Braconnier, le propriétaire de la
brasserie, propose aux démunis de Boulogne-Billancourt un repas de gala
le soir du Nouvel An. L’ancienne candidate à l’élection présidentielle
a d’abord dû se soumettre au jeu des questions-réponses avec les
journalistes avant de pouvoir passer un peu de temps avec les
participants à cette fête conviviale. « Pour cette nouvelle année, je
souhaite que règne un peu plus de fraternité en France et dans le
monde, déclare-t-elle. C’est très bien qu’il y ait des initiatives
comme celle-ci. Je trouve insupportable d’entendre que des gens meurent
de froid de nos jours dans notre pays. J’espère une meilleure
répartition des richesses, c’est une question de survie. »
La venue de Ségolène Royal fait le bonheur de Philippe Braconnier et de
ses amis qui participent bénévolement à cet événement. Bruno Payre, un
vieil ami du propriétaire et ancien gérant du Parc, espère que d’autres
restaurateurs auront envie d’agir de même. « Peut-être que nous allons
faire des émules ce soir », s’amuse-t-il. Cette année, des adultes
handicapés du Foyer de vie passent pour la première fois à table. « Ils
sont tous orphelins et seraient restés seuls si cette fête n’existait
pas », précise Elena, une bénévole de la Croix-Rouge. Philippe
Braconnier qui ne servait au début que des SDF a aussi le plaisir de «
faire manger à l’oeil » des personnes âgées souvent isolées.
Son souhait pour 2009 : « Qu’existe une journée durant laquelle tout le monde pourra manger un bon repas gratuitement. »

Le Parisien

La Video

même si je trouve cela assez demago, c'est courageux quand même, c'est pas le tout de dire, c'est bien de le faire ...
avatar
coal

Messages : 2424
Date d'inscription : 23/02/2008
Localisation : l'Elysée, 55 rue du faubourg Saint-Honoré 75008 Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum