Mauvaises nouvelles de Tahiti pour Jacques Chirac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mauvaises nouvelles de Tahiti pour Jacques Chirac

Message  coal le Ven 2 Jan - 7:21

Une note de synthèse résumant la pertinence d’une
piste japonaise pour les avoirs secrets de Jacques Chirac a été
retrouvé par le juge de Tahiti, qui enquête sur la disparition d’un
journaliste…




L’année 2009 s’annonce comme un bien mauvais millésime pour Jacques Chirac. Notre président retraité est de plus en plus menacé par les investigations déclenchées depuis en Tahiti sur l’existence de ses éventuels avoirs occultes au Japon.
Après un an de travail, le juge Redonnet du tribunal de Papeete
s’approche en effet dangereusement du fameux compte japonais que
l’ancien chef de l’Etat a toujours nié avoir détenu.



Le magistrat est chargé de résoudre la mystérieuse affaire JPK,
du nom d’un journaliste d’investigation local ayant mystérieusement
disparu en décembre 1997 alors qu’il enquêtait sur les affaires
financières de Gaston Flosse, le roitelet de la Polynésie Française et de son protecteur de toujours Jacques Chirac.
De fil en aiguille, le juge a été amené à s’intéresser au compte japonais et à son approvisionnement via les îles du Pacifique.



Mais jusqu’ici, « la piste tahitienne »
reposait essentiellement sur l’existence d’une note de synthèse
résumant les investigations de JPK avant sa disparition et évoquant la
pertinence d’une piste japonaise pour les avoirs secrets de Jacques
Chirac. Or, les enquêteurs n’arrivaient pas à mettre la main dessus.


Chirac, un bian japonais
© Nardo




Me Des Arcis, l’avocat de JPK avait certes affirmé, sur
procès-verbal, avoir rédigé lui-même en 1998-1999, ce document faisant
état de transfert de fonds suspects à destination de Jacques Chirac.
Mais n’en avait pas conservé de copie, permettant ainsi au camp
Chirac-Flosse de gloser sur cette « pièce fantôme » et « le vide sidéral du dossier ». Une ligne de défense qu’il vont maintenant devoir remiser au placard.



En effet, au cours d’une récente perquisition menée
mi-décembre par les flics de la division nationale des infractions
financières (DNIF) au domicile de l’ex-compagne de Me Des Arcis, le
précieux document vient d’être retrouvé !
Cette note de sept pages, dont Bakchich a pu prendre connaissance, est en tous points conforme à ce que l’avocat avait évoqué.



Le document retrace d’abord longuement les éléments de
l’important patrimoine de Gaston Flosse tels qu’ils avaient été recensé
au cours d’une enquête fiscale déclenchée par le gouvernement Jopsin au
début des années 2 000. L’enquête avait été classée sans suite, après
la réélection de son protecteur Chirac à l’Elysée. Mais le journaliste
JPK en avait conservé les principaux éléments
La fin du document, sans en-tête, ni signature, est, elle, consacrée à
l’ancien chef de l’Etat. « Chirac a indiscutablement des intérêts très importants en Polynésie »,
annonce la note qui liste les cadeaux présumés dont l’ancien chef de
l’Etat aurait bénéficié de la part de Gaston Flosse et d’un de ces
proches, un important homme d’affaires tahitien. « Cela explique peut-être pourquoi Chirac et Gaston ont été ensemble au Japon en juillet ou août dernier », conclut mystérieusement la fameuse note blanche.



Les enquêteurs, qui ne semble avoir aucun doute sur
l’authenticité de cette pièce majeure de l’enquête s’apprêtent
maintenant à pousser leurs investigations sur ces transferts financiers
occultes. La piste les mènera-t-elle jusqu’au pays du Soleil Levant ?


La DGSE déclasse de nouveaux dossiers

Seule certitude, le dossier du compte japonais n’en finit pas de s’alourdir. La DGSE,
les services secrets français viennent d’ailleurs de déclassifier
plusieurs nouveaux documents ayant trait aux recherches effectuées par
leurs agents sur les traces des avoirs chiraquiens à Tokyo. Ces
documents jusqu’ici confidentiel-défense permettront peut-être au juge
Redonnet de répondre à la question qui l’occuppe : le journaliste JPK
a-t-il été supprimé par les sbires de Gaston Flosse parce qu’il
s’approchait trop près des économies nipponnes de son ami Jacques
Chirac ?


Troublant : un nouveau témoignage en ce sens écrit par
un ex-agent du GIP, l’ancienne garde prétorienne de Papa Flosse, vient
d’être retrouvé au domicile du cher Gaston lors d’une perquisition.
Certes, l’ancien président du Territoire hurle à la machination : on
lui aurait envoyé ce document pour le discréditer. Mais il peine a
expliquer pourquoi, après avoir reçu ce témoignage détaillant comment
et par qui JPK a été noyé en pleine mer, il l’a gardé par devers lui et
non transmis à la justice…


C’est sans doute la première question qui lui sera posé
lors de sa prochaine audition d’ores et déjà programmée en ce début de
l’année.


A lire ou relire sur Bakchich.info



Chirac et Flosse, un juge de Tahiti secoue le cocotier

Envoi des flics financiers de Nanterre à Tahiti, perquisition au
domicile de Gaston Flosse, interrogatoires sur l’existence d’un compte
de Chirac au Japon : un juge de Tahiti s’en prend à l’ancien chef de
l’Etat et à ses (…)




L’étrange accident d’un juge tout feu tout Flam

Retour sur un évènement révélé par les journalistes Nicolas Beau et
Olivier Toscer dans leur dernier opus, « L’incroyable histoire du
compte japonais de Jacques Chirac », l’accident dont a été victime
Gilbert Flam, magistrat détaché à la DGSE, les services (…)


Compte japonais de Chirac : un juge enquête, la presse étouffe

Jacques Chirac revient dans l’actualité, via une enquête judiciaire qui
a perquisitionné la DGSE et entendu un ancien haut cadre des services
secrets. Ah les vieux démons japonais….



Ce qui est sympa avec Sarko , c'est qui ne laisse jamais tomber,
il sait jurer de pendre par les couilles Villepin et
il c'était promis de régler ses comptes avec Jacquot et la Chiraquie en General

C'est donc en cours ....
bounce bounce affraid affraid affraid

Maintenant il faut se méfier de ces agitations, car du temps de Mitterrand , tout le monde
disait qu'il avait détourner plein d'argent , etc ..... (2 super bouquins écrit la dessus )

Aujourd'hui qu'en reste t'il ==> rien un bel ecran de fumée , les Mitterrand sur la Paille Exclamation Exclamation
et rien n'a jamais été retenue envers Mitterrand (hormis les problemes du fils mais qui ne sont pas liès aux pseudo detournements de fonds)


avatar
coal

Messages : 2424
Date d'inscription : 23/02/2008
Localisation : l'Elysée, 55 rue du faubourg Saint-Honoré 75008 Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mauvaises nouvelles de Tahiti pour Jacques Chirac

Message  Arsene du PDC le Ven 2 Jan - 10:14

coal a écrit:Une note de synthèse résumant la pertinence d’une
piste japonaise pour les avoirs secrets de Jacques Chirac a été
retrouvé par le juge de Tahiti, qui enquête sur la disparition d’un
journaliste…




L’année 2009 s’annonce comme un bien mauvais millésime pour Jacques Chirac. Notre président retraité est de plus en plus menacé par les investigations déclenchées depuis en Tahiti sur l’existence de ses éventuels avoirs occultes au Japon.
Après un an de travail, le juge Redonnet du tribunal de Papeete
s’approche en effet dangereusement du fameux compte japonais que
l’ancien chef de l’Etat a toujours nié avoir détenu.



Le magistrat est chargé de résoudre la mystérieuse affaire JPK,
du nom d’un journaliste d’investigation local ayant mystérieusement
disparu en décembre 1997 alors qu’il enquêtait sur les affaires
financières de Gaston Flosse, le roitelet de la Polynésie Française et de son protecteur de toujours Jacques Chirac.
De fil en aiguille, le juge a été amené à s’intéresser au compte japonais et à son approvisionnement via les îles du Pacifique.



Mais jusqu’ici, « la piste tahitienne »
reposait essentiellement sur l’existence d’une note de synthèse
résumant les investigations de JPK avant sa disparition et évoquant la
pertinence d’une piste japonaise pour les avoirs secrets de Jacques
Chirac. Or, les enquêteurs n’arrivaient pas à mettre la main dessus.


Chirac, un bian japonais
© Nardo




Me Des Arcis, l’avocat de JPK avait certes affirmé, sur
procès-verbal, avoir rédigé lui-même en 1998-1999, ce document faisant
état de transfert de fonds suspects à destination de Jacques Chirac.
Mais n’en avait pas conservé de copie, permettant ainsi au camp
Chirac-Flosse de gloser sur cette « pièce fantôme » et « le vide sidéral du dossier ». Une ligne de défense qu’il vont maintenant devoir remiser au placard.



En effet, au cours d’une récente perquisition menée
mi-décembre par les flics de la division nationale des infractions
financières (DNIF) au domicile de l’ex-compagne de Me Des Arcis, le
précieux document vient d’être retrouvé !
Cette note de sept pages, dont Bakchich a pu prendre connaissance, est en tous points conforme à ce que l’avocat avait évoqué.



Le document retrace d’abord longuement les éléments de
l’important patrimoine de Gaston Flosse tels qu’ils avaient été recensé
au cours d’une enquête fiscale déclenchée par le gouvernement Jopsin au
début des années 2 000. L’enquête avait été classée sans suite, après
la réélection de son protecteur Chirac à l’Elysée. Mais le journaliste
JPK en avait conservé les principaux éléments
La fin du document, sans en-tête, ni signature, est, elle, consacrée à
l’ancien chef de l’Etat. « Chirac a indiscutablement des intérêts très importants en Polynésie »,
annonce la note qui liste les cadeaux présumés dont l’ancien chef de
l’Etat aurait bénéficié de la part de Gaston Flosse et d’un de ces
proches, un important homme d’affaires tahitien. « Cela explique peut-être pourquoi Chirac et Gaston ont été ensemble au Japon en juillet ou août dernier », conclut mystérieusement la fameuse note blanche.



Les enquêteurs, qui ne semble avoir aucun doute sur
l’authenticité de cette pièce majeure de l’enquête s’apprêtent
maintenant à pousser leurs investigations sur ces transferts financiers
occultes. La piste les mènera-t-elle jusqu’au pays du Soleil Levant ?


La DGSE déclasse de nouveaux dossiers

Seule certitude, le dossier du compte japonais n’en finit pas de s’alourdir. La DGSE,
les services secrets français viennent d’ailleurs de déclassifier
plusieurs nouveaux documents ayant trait aux recherches effectuées par
leurs agents sur les traces des avoirs chiraquiens à Tokyo. Ces
documents jusqu’ici confidentiel-défense permettront peut-être au juge
Redonnet de répondre à la question qui l’occuppe : le journaliste JPK
a-t-il été supprimé par les sbires de Gaston Flosse parce qu’il
s’approchait trop près des économies nipponnes de son ami Jacques
Chirac ?


Troublant : un nouveau témoignage en ce sens écrit par
un ex-agent du GIP, l’ancienne garde prétorienne de Papa Flosse, vient
d’être retrouvé au domicile du cher Gaston lors d’une perquisition.
Certes, l’ancien président du Territoire hurle à la machination : on
lui aurait envoyé ce document pour le discréditer. Mais il peine a
expliquer pourquoi, après avoir reçu ce témoignage détaillant comment
et par qui JPK a été noyé en pleine mer, il l’a gardé par devers lui et
non transmis à la justice…


C’est sans doute la première question qui lui sera posé
lors de sa prochaine audition d’ores et déjà programmée en ce début de
l’année.


A lire ou relire sur Bakchich.info



Chirac et Flosse, un juge de Tahiti secoue le cocotier

Envoi des flics financiers de Nanterre à Tahiti, perquisition au
domicile de Gaston Flosse, interrogatoires sur l’existence d’un compte
de Chirac au Japon : un juge de Tahiti s’en prend à l’ancien chef de
l’Etat et à ses (…)




L’étrange accident d’un juge tout feu tout Flam

Retour sur un évènement révélé par les journalistes Nicolas Beau et
Olivier Toscer dans leur dernier opus, « L’incroyable histoire du
compte japonais de Jacques Chirac », l’accident dont a été victime
Gilbert Flam, magistrat détaché à la DGSE, les services (…)


Compte japonais de Chirac : un juge enquête, la presse étouffe

Jacques Chirac revient dans l’actualité, via une enquête judiciaire qui
a perquisitionné la DGSE et entendu un ancien haut cadre des services
secrets. Ah les vieux démons japonais….



Ce qui est sympa avec Sarko , c'est qui ne laisse jamais tomber,
il sait jurer de pendre par les couilles Villepin et
il c'était promis de régler ses comptes avec Jacquot et la Chiraquie en General

C'est donc en cours ....
bounce bounce affraid affraid affraid

Maintenant il faut se méfier de ces agitations, car du temps de Mitterrand , tout le monde
disait qu'il avait détourner plein d'argent , etc ..... (2 super bouquins écrit la dessus )

Aujourd'hui qu'en reste t'il ==> rien un bel ecran de fumée , les Mitterrand sur la Paille Exclamation Exclamation
et rien n'a jamais été retenue envers Mitterrand (hormis les problemes du fils mais qui ne sont pas liès aux pseudo detournements de fonds)



Aujourd'hui qu'en reste t'il ==> rien un bel ecran de fumée , les Mitterrand sur la Paille Arrow Pas sur, PAPA a certainemnt quelques révélations de "première main et de fraicheur" à nous communiquer sur Kermit (PAPA m'a dit....... . Exclamation ).
avatar
Arsene du PDC

Messages : 2026
Date d'inscription : 24/02/2008
Age : 107

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mauvaises nouvelles de Tahiti pour Jacques Chirac

Message  papacoz le Ven 2 Jan - 22:59

si il a des souchi-rack au japon

normal qu'il se fassea saquer
avatar
papacoz

Messages : 2332
Date d'inscription : 01/03/2008
Age : 66
Localisation : tout en bas à gauche

Voir le profil de l'utilisateur http://txiko.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mauvaises nouvelles de Tahiti pour Jacques Chirac

Message  sleepless-night le Sam 3 Jan - 11:26

papa tes vraiment trop fort ta pensé a faire des spectacles Question ou alors tu pense que ce n'est plus de ton age Exclamation Question Exclamation Exclamation Very Happy Very Happy
avatar
sleepless-night

Messages : 42
Date d'inscription : 13/12/2008
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mauvaises nouvelles de Tahiti pour Jacques Chirac

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum