Relance : les inquiétantes mesures de François Fillon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Relance : les inquiétantes mesures de François Fillon

Message  maverick le Dim 1 Fév - 1:11

Relance : les inquiétantes mesures de François Fillon


Lundi 2 février, François Fillon va présenter un millier de mesures concrètes destinées à relancer l'économie. Elles sont toutes financées et incluses dans le fameux plan de relance de 26 milliards d'euros présenté par Nicolas Sarkozy en novembre dernier. En exclusivité, Le Figaro Magazine, samedi 31 janvier, a dévoilé "50 des plus gros projets qui bénéficieront du label Plan de relance annoncés lundi prochain par le Premier ministre". Oh stupeur! L'imposture se dévoile.


François Fillon parlera relance le 2 février prochain. (Reuters)La sécurisation d'installations sanitaires, judiciaires ou de transports fait partie de la relance.
Comment expliquer que la "mise aux normes de sécurité" de l'Institut de chimie Le Bel, à Strasbourg (3 millions d'euros), la "mise en sécurité" des UFR médicales de Paris-V-Faculté de médecine de Cochin et des bâtiments Gustave- Roussy (5,8 MEuros), celle des sites de l'université de Paris-VI-Pitié- Salpêtrière et de Saint-Antoine à Paris (7 millions d'euros), la rénovation des voies ferrovières (150 millions d'euros), ou encore la "sécurisation" du tunnel de Fréjus (35 millions d'euros) et des travaux d'entretien routier (320 millions d'euros) font partie du plan de relance? Nicolas Sarkozy et François Fillon veulent-ils nous dire que ces mises aux normes n'auraient pas eu lieu si la crise n'avait pas eu lieu? Cette nouvelle est juste terrifiante.

Sans la crise, on pouvait crever! Et la rénovation du réseau de chauffage, début 2009, du centre pénitentiaire de Château-Thierry? Les détenus devaient donc se cailler encore quelques années de plus? Et la dépollution du plateau des Capucins à Brest (2,5 millions d'euros)? Grâce à la crise, l'Etat devient écolo! Les militaires de la base aérienne de Saint-Dizier peuvent aussi remercier la crise: leur réseau de chauffage va être rénové pour 4,5 millions d'euros!

La rénovation du patrimoine artistique du pays fait partie du plan de relance.
On peut se réjouir de voir des monuments historiques être rénovés. Mais quel intérêt du strict point de vue de la relance d'une croissance économique en berne? 150 millions d'euros, sur les 26 milliards, seraient ainsi consacrés à des restauration diverses et variées : Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée à Marseille, fort Saint-Jean à Marseille (encore!), Cathédrale Notre- Dame de Paris, Manufacture des tabacs de Morlaix, ancienne abbatiale de Beaulieu-sur-Dordogne.

La gabegie fait partie du plan de relance.
Quand on lit ses 50 "meilleures" mesures, on est aussi frappé par le nombre de "déblocages de fonds supplémentaires", comme pour le Musée marseillais (+5 millions d'euros), ou la rénovation des prisons. Pourquoi dépenser plus? Parce que c'est la crise? Où vont ses dépenses supplémentaires? Alors que la circulation automobile a diminué en 2008, à la faveur de la hausse des carburants notamment, voici que le plan de relance va consacrer 300 millions d'euros à la rénovation du parc autoroutier. Belle priorité incompatible avec les déclarations du Grenelle de l'environnement!

Grâce à la relance, on va peut-être pouvoir se loger.

Ce que Sarkozy n'a pas voulu débloquer pour le logement depuis mai 2007, la crise l'a fait: les mesures de Fillon incluent la construction de 11 000 logements sociaux en Rhône-Alpes (58 millions d'euros), de 5 200 logements sociaux en Région Midi-Pyrénées (24 millions d'euros), 4 250 logements sociaux en Aquitaine (25 millions d'euros), 4 370 logements sociaux dans le Nord-Pas-de- Calais (32 millions d'euros), 4 450 logements sociaux en Bretagne (23 millions d'euros).

La rénovation urbaine fait partie de la relance!

Autre surprise, le plan de relance intègre des promesses anciennes de rénovation urbaine, comme l'aménagement des quartiers de Caucriauville et Mont-Gaillard (84 millions d'euros), ou la réhabilitation de logements et construction de nouveaux logements à Nancy (montant global: 456 millions d'euros, dont 134 millions d'euros en rénovation urbaine), ou encore la "rénovation et sécurisation de la structure urbaine, et la réhabilitation de copropriétés dégradées" à Clichy- Montfermeil (Région Ile-de-France) pour 478 millions d'euros, ou celle de Saint-Denis pour 237 millions d'euros!

En décembre dernier, le Parlement a voté un chèque en blanc de 26 milliards d'euros au gouvernement. C'est la seule conclusion que nous pouvons tirer de ces révélations.
avatar
maverick

Messages : 2712
Date d'inscription : 26/02/2008
Age : 56
Localisation : 43°27

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesforumz.com/viewtopic.php?t=130131&highlight=

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relance : les inquiétantes mesures de François Fillon

Message  coal le Dim 1 Fév - 1:21

maverick a écrit:Relance : les inquiétantes mesures de François Fillon


Lundi 2 février, François Fillon va présenter un millier de mesures concrètes destinées à relancer l'économie. Elles sont toutes financées et incluses dans le fameux plan de relance de 26 milliards d'euros présenté par Nicolas Sarkozy en novembre dernier. En exclusivité, Le Figaro Magazine, samedi 31 janvier, a dévoilé "50 des plus gros projets qui bénéficieront du label Plan de relance annoncés lundi prochain par le Premier ministre". Oh stupeur! L'imposture se dévoile.


François Fillon parlera relance le 2 février prochain. (Reuters)La sécurisation d'installations sanitaires, judiciaires ou de transports fait partie de la relance.
Comment expliquer que la "mise aux normes de sécurité" de l'Institut de chimie Le Bel, à Strasbourg (3 millions d'euros), la "mise en sécurité" des UFR médicales de Paris-V-Faculté de médecine de Cochin et des bâtiments Gustave- Roussy (5,8 MEuros), celle des sites de l'université de Paris-VI-Pitié- Salpêtrière et de Saint-Antoine à Paris (7 millions d'euros), la rénovation des voies ferrovières (150 millions d'euros), ou encore la "sécurisation" du tunnel de Fréjus (35 millions d'euros) et des travaux d'entretien routier (320 millions d'euros) font partie du plan de relance? Nicolas Sarkozy et François Fillon veulent-ils nous dire que ces mises aux normes n'auraient pas eu lieu si la crise n'avait pas eu lieu? Cette nouvelle est juste terrifiante.

Sans la crise, on pouvait crever! Et la rénovation du réseau de chauffage, début 2009, du centre pénitentiaire de Château-Thierry? Les détenus devaient donc se cailler encore quelques années de plus? Et la dépollution du plateau des Capucins à Brest (2,5 millions d'euros)? Grâce à la crise, l'Etat devient écolo! Les militaires de la base aérienne de Saint-Dizier peuvent aussi remercier la crise: leur réseau de chauffage va être rénové pour 4,5 millions d'euros!

La rénovation du patrimoine artistique du pays fait partie du plan de relance.
On peut se réjouir de voir des monuments historiques être rénovés. Mais quel intérêt du strict point de vue de la relance d'une croissance économique en berne? 150 millions d'euros, sur les 26 milliards, seraient ainsi consacrés à des restauration diverses et variées : Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée à Marseille, fort Saint-Jean à Marseille (encore!), Cathédrale Notre- Dame de Paris, Manufacture des tabacs de Morlaix, ancienne abbatiale de Beaulieu-sur-Dordogne.

La gabegie fait partie du plan de relance.
Quand on lit ses 50 "meilleures" mesures, on est aussi frappé par le nombre de "déblocages de fonds supplémentaires", comme pour le Musée marseillais (+5 millions d'euros), ou la rénovation des prisons. Pourquoi dépenser plus? Parce que c'est la crise? Où vont ses dépenses supplémentaires? Alors que la circulation automobile a diminué en 2008, à la faveur de la hausse des carburants notamment, voici que le plan de relance va consacrer 300 millions d'euros à la rénovation du parc autoroutier. Belle priorité incompatible avec les déclarations du Grenelle de l'environnement!

Grâce à la relance, on va peut-être pouvoir se loger.

Ce que Sarkozy n'a pas voulu débloquer pour le logement depuis mai 2007, la crise l'a fait: les mesures de Fillon incluent la construction de 11 000 logements sociaux en Rhône-Alpes (58 millions d'euros), de 5 200 logements sociaux en Région Midi-Pyrénées (24 millions d'euros), 4 250 logements sociaux en Aquitaine (25 millions d'euros), 4 370 logements sociaux dans le Nord-Pas-de- Calais (32 millions d'euros), 4 450 logements sociaux en Bretagne (23 millions d'euros).

La rénovation urbaine fait partie de la relance!

Autre surprise, le plan de relance intègre des promesses anciennes de rénovation urbaine, comme l'aménagement des quartiers de Caucriauville et Mont-Gaillard (84 millions d'euros), ou la réhabilitation de logements et construction de nouveaux logements à Nancy (montant global: 456 millions d'euros, dont 134 millions d'euros en rénovation urbaine), ou encore la "rénovation et sécurisation de la structure urbaine, et la réhabilitation de copropriétés dégradées" à Clichy- Montfermeil (Région Ile-de-France) pour 478 millions d'euros, ou celle de Saint-Denis pour 237 millions d'euros!

En décembre dernier, le Parlement a voté un chèque en blanc de 26 milliards d'euros au gouvernement. C'est la seule conclusion que nous pouvons tirer de ces révélations.

c'est complètement bidon comme ci en quelques jours / mois on pouvait décidé de tel où tel travaux Exclamation
c'est une fois de plus de la com mais là franchement c'est trop Gros Exclamation Exclamation
avatar
coal

Messages : 2424
Date d'inscription : 23/02/2008
Localisation : l'Elysée, 55 rue du faubourg Saint-Honoré 75008 Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum