Bombe au phosphore ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bombe au phosphore ?

Message  patrianostra le Jeu 29 Jan - 22:25

Selon l’organisation américaine des droits de l’Homme ‘ Human Rights Watch’, certains de ses membres racontent avoir aperçu depuis la frontière entre Israël et la bande de Gaza des explosions d’obus au dessus du camp de refugiés de Djebalya dégageant une fumée brulante, signe à leurs dires, de la présence de phosphore blanc.

L’organisation a immédiatement appelé Israël à ne pas utiliser cette substance en raison des graves brulures qu’elle peut provoquer en cas de contact avec la peau.

Réaction de la porte parole de Tsahal, Avital Leibovitch :
« Avant tout, rappelons que les bombes au phosphore et les bombes à fragmentations ne sont pas interdites d’utilisation par la loi internationale.
Secundo nous n’utilisons pas de bombes à fragmentation et tertio, toutes les munitions que nous utilisons sont conformes à la loi internationale et autant que nous le sachions, sont également en service dans d’autres armées dans le monde, en occident. »

Allusion aux armées américaines et françaises en Irak et en Afghanistan. A noter que le phosphore blanc n’est pas considéré comme une arme chimique, par conséquent le droit international autorise les armées à l’utiliser dans les obus, bombes et roquettes pour créer des écrans de fumée destinés à masquer les mouvements de troupe, ou au contraire, pour éclairer un champ de bataille la nuit.

C’est lorsque le phosphore blanc est utilisé à d’autres fins qu’il devient problématique comme le souligne Marc Galasco, expert militaire de Human Rights Watch.

« Les israéliens ont confirmé utiliser le phosphore blanc dans la bande de Gaza pour masquer leurs mouvements de troupe. Dans ce cas c’est parfaitement légal. C’est problématique s’il est utilisé comme une arme. Cela a ainsi été relevé à Faludja en Irak, par exemple, pour faire sortir des ennemis cachés à l’intérieur de maisons et les tuer ensuite.

C’est la raison pour laquelle nous espérons que les israéliens ne les utilisent pas à de telles fins notamment dans une zone à forte densité de population où des civils sont susceptibles d’entrer en contact avec cette substance. »

En dépit de certaines informations en provenance d un hôpital de Gaza, aucune confirmation d un cas de mort par le phosphore blanc.
avatar
patrianostra

Messages : 1249
Date d'inscription : 20/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bombe au phosphore ?

Message  coal le Jeu 29 Jan - 22:41

patrianostra a écrit:Selon l’organisation américaine des droits de l’Homme ‘ Human Rights Watch’, certains de ses membres racontent avoir aperçu depuis la frontière entre Israël et la bande de Gaza des explosions d’obus au dessus du camp de refugiés de Djebalya dégageant une fumée brulante, signe à leurs dires, de la présence de phosphore blanc.

L’organisation a immédiatement appelé Israël à ne pas utiliser cette substance en raison des graves brulures qu’elle peut provoquer en cas de contact avec la peau.

Réaction de la porte parole de Tsahal, Avital Leibovitch :
« Avant tout, rappelons que les bombes au phosphore et les bombes à fragmentations ne sont pas interdites d’utilisation par la loi internationale.
Secundo nous n’utilisons pas de bombes à fragmentation et tertio, toutes les munitions que nous utilisons sont conformes à la loi internationale et autant que nous le sachions, sont également en service dans d’autres armées dans le monde, en occident. »

Allusion aux armées américaines et françaises en Irak et en Afghanistan. A noter que le phosphore blanc n’est pas considéré comme une arme chimique, par conséquent le droit international autorise les armées à l’utiliser dans les obus, bombes et roquettes pour créer des écrans de fumée destinés à masquer les mouvements de troupe, ou au contraire, pour éclairer un champ de bataille la nuit.

C’est lorsque le phosphore blanc est utilisé à d’autres fins qu’il devient problématique comme le souligne Marc Galasco, expert militaire de Human Rights Watch.

« Les israéliens ont confirmé utiliser le phosphore blanc dans la bande de Gaza pour masquer leurs mouvements de troupe. Dans ce cas c’est parfaitement légal. C’est problématique s’il est utilisé comme une arme. Cela a ainsi été relevé à Faludja en Irak, par exemple, pour faire sortir des ennemis cachés à l’intérieur de maisons et les tuer ensuite.

C’est la raison pour laquelle nous espérons que les israéliens ne les utilisent pas à de telles fins notamment dans une zone à forte densité de population où des civils sont susceptibles d’entrer en contact avec cette substance. »

En dépit de certaines informations en provenance d un hôpital de Gaza, aucune confirmation d un cas de mort par le phosphore blanc.

c'est bien là le problème c'est que l'on ne connait meme pas la source de ces armes Exclamation Exclamation
Fuck you
avatar
coal

Messages : 2424
Date d'inscription : 23/02/2008
Localisation : l'Elysée, 55 rue du faubourg Saint-Honoré 75008 Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum