lecture suite ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

lecture suite ...

Message  patrianostra le Mer 6 Aoû - 23:27

Cliché n°6 : “La délinquance des jeunes fils d'immigrés, tout comme la violence des jeunes est le résultat du chômage, du néo-libéralisme et du durcissement des rapports économiques”
C'est une variante du cliché n°5 ci-dessus. Ce cliché vise à confondre lutte de classes et lutte ethnique. La délinquance actuelle ne relève pas de la lutte de classes.
Je suis le premier à dénoncer les méfaits du néo-libéralisme, du libre échange débridé, de l'autonomie de l'économie financière et spéculative, bref de la dictature de la fonction marchande, qui lamine les rapports sociaux, brise les solidarités et attise le paupérisme. Mais pourtant, ce cliché ne tient pas. Pourquoi ?
1) Les solidarités communautaires (ethniques) des immigrés n'ont nullement été fracturées par le néo-libéralisme. Au contraire. Le démantèlement des solidarités affecte les Européens et pas les autres.
2) Durant la crise des années trente, où le chômage et le paupérisme étaient en Europe bien plus importants qu'aujourd'hui, où la proportion des jeunes générations était de 10% plus élevée, où la dureté du monde du travail dépassait celle d'aujourd'hui, aucun phénomène de délinquance massive ne fut relevé. Les migrants italiens, espagnols, portugais et polonais de la période 1890-1960, bien plus pauvres et démunis que les jeunes allogènes extra-européens d'aujourd'hui, ne posaient pas de problèmes de sécurité publique.
3) La violence et la délinquance touchent principalement les jeunes Afro-maghrébins et très peu les Asiatiques (Chinois, Pakistanais, etc.). L'argument économique ne tient donc pas.
Contre-slogan : La cause de la délinquance et de la violence des jeunes issus de l'immigration est endogène et ethnique ; elle relève d'un heurt ethnique quasi mécanique, foncièrement inévitable et donc non réductible aux analyses criminologiques ordinaires.


Cliché n°7 : “La société multiraciale multiculturelle et pluri-religieuse est un enrichissement. L'apport des immigrés est considérable, culturel comme économique. Vive l'Europe multicolore et métissée”
On connaît le slogan de SOS Racisme, adepte du “Black-Blanc-Beur”, : « La France est comme une mobylette, elle marche au mélange ». Dans l'histoire, toute les sociétés multiculturelles et pluri-ethniques n'ont jamais été très créatrices mais toujours conflictuelles. Le contre-exemple est celui du Japon, société mono-ethnique. Le coût économique et social de l'immigration est énorme ; c'est un véritable boulet, facteur de conflits sociaux et de décompétence générale. L'apport culturel et économique des immigrés est négligeable. Ni dans la recherche, la création d'entreprises, les arts, la médecine, etc., ils ne se montrent performants. Leur proportion parmi les élites créatrices est infime par rapport à leur proportion dans la population, exception faite des Asiatiques d'Extrême-Orient. Et ce fait n'est pas explicable par le racisme ou l'exclusion. Ce cliché relève du romantisme social. Ceux qui le distillent donnent l'exemple des ÉtatsUnis : voyez, disent-ils, comme cette société multiraciale et multiculturelle est performante ! Le problème des américanolâtres comme des américanophobes, c'est qu'ils ne connaissent pas les USA où ils n'ont jamais vécu. La situation américaine n'est pas comparable à celle de l'Europe.
Contre-slogan : Toute société multiraciale est multiraciste, aucune société pluriculturelle ou multiethnique n'est créatrice.


Cliché n°8 : “Il n'y a pas plus d'étrangers en France qu'en 1936”
C'est un des plus beaux sophismes d'aujourd'hui, régulièrement asséné par les médias de gauche, aux fins de rassurer. Il repose sur des fondements statistiques à peu près vrais. Tout simplement, la notion de “Français”, du fait des naturalisations massives (200.000 par an environ) et du droit du sol (automatisme de la nationalité en cas de naissance sur le territoire) perd peu à peu tout son sens. Jadis, la République, rejetant é,fidemment le critère racial, s'enorgueillissait que devinssent Français ceux qui, culturellement et linguistiquement, adoptaient avec soumission l’“intégration” dans la “communauté française”. Mais ce n'est plus le cas. Les nouveaux Français ne se sentent pas Français et ne se reconnaissent pas dans la culture européenne. Ils se sentent toujours solidaires de leur appartenance d'origine. La notion de “nationalité française”, privée de ses fondements ethno-culturels du fait même du cosmopolitisme républicain, ne veut plus dire grand-chose. Il y a de plus en plus de migrants allogènes, juridiquement Français, qui maîtrisent mal la fameuse langue nationale, bien plus mal que les étrangers francophones d'Afrique noire ou du Québec. La notion même de “Français” perd peu à peu de son sens. Toute définition de nationalité qui ne repose pas sur une base ethnique mais strictement juridique court au suicide, comme l'Empire romain en fit l'expérience. Cette notion de “nationalité juridique”, héritée des guerres européennes du XIXe siècle, ne devrait plus avoir cours en Europe. La notion d’“étranger” doit donc être revisitée.
Contre-slogan : Il y a dix fois plus d'allogènes non européens en France qu'en 1936, donc d'étrangers au sens ethnique.


Cliché n°9 : “Il existe un islam pacifique laïc modéré parfaitement capable de s'intégrer dans les valeurs de la République”
La méconnaissance profonde de l'islam et du Coran, comme l'inculture historique sont au fondement de ce préjugé, dont il est démontré l'inanité dans un chapitre précédent. L'islam est un bloc. Tout musulman “modéré” peut devenir, demain, un moudjahidin ou un ami des guerriers islamiques, comme on l'a parfaitement vu pendant la guerre d'Algérie. [A ce sujet, on peut consulter le site Coranix, qui analyse l'islam de manière méthodique.)
Contre-slogan : L'islam est une religion conquérante, intolérante, théocratique, par essence incompatible avec toutes les valeurs politiques européennes.


Cliché n°10 : “La violence à l'école est due à un mauvais environnement urbain, au manque de moyens et au paupérisme”
L'école des IIIe et IVe Républiques bénéficiait de 80% de moyens en moins, était parfaitement intégratrice et assurait l'ascension sociale des plus démunis et avait éradiqué l'illettrisme et l'ignorance, dès la fin du primaire. Aujourd'hui, avec des moyens considérables, l'Éducation nationale vacille sur ses bases. La transmission des connaissances et des règles sociales n'est plus assurée dans 50% des établissements, en 166
proie à l'anarchie et à la violence. Ce point est traité en détails dans un chapitre précédent.
Contre-slogan : La violence à l'école s'explique par le dogme pédagogiste et anti-autoritaire, mais surtout par une présence massive d'Afro-maghrébins majoritairement inassimilables.


Cliché n°11 : “Pour un Noir ou un Maghrébin il est beaucoup plus difficile de trouver un logement ou un emploi que pour un Français de souche”
Ce cliché dénonce la légendaire “discrimination” dont seraient victimes les Afro-maghrébins. Il est tout d'abord vrai que certains propriétaires rechignent à louer à des immigrés. La raison n'est pas raciale mais tient aux problèmes de voisinage que posent ces populations, comme aux difficultés de paiement souvent rencontrées. Le refus d'embauche tient la plupart du temps à l'absence de compétence des candidats. Calixte Beyala et son Collectif Égalités (qui n'a rien d'égalitaire puisqu'il vise à imposer par la force des quotas raciaux dans les embauches, notamment dans les médias audiovisuels) ne se sont jamais demandé pourquoi “il y a si peu de Noirs à la télévision”. Discrimination de la part des chaînes ? Certainement pas. Simplement, les candidats - c'est trop simple donc trop compliqué à comprendre pour un intellectuel - ne sont pas à la hauteur. L'association para-trotskiste Droit au Logement (DAL) prétend que la majorité des squatters et des expulsés de squats sont des familles africaines et maghrébines. Elle oublie de préciser que ces personnes sont des clandestins illégaux qui s'imposent, qu'ils sont rarement expulsés comme la loi le prévoit et qu'ils sont en général relogés, aidés, qu'ils bénéficient de la commisération officielle et finissent rarement en SDF comme les Français de souche dans la misère dont les politiques et les médias se moquent.
En réalité, les populations allogènes bénéficient de facilité d'accès aux logements sociaux, de privilèges d'embauche (notamment pour les “emplois-jeunes”), de privilèges d'aides et d'allocations multiples dont les Français de souche et les étrangers d'origine européenne sont exclus.
Contre-slogan : Pour un Noir ou un Maghrébin, il est plus facile d'accéder aux emplois, aux logements, aux allocations que pour un prolétaire d'origine européenne.

bonne soirée Very Happy study
avatar
patrianostra

Messages : 1249
Date d'inscription : 20/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: lecture suite ...

Message  pitou le Mer 6 Aoû - 23:29

C'est du Matt comme sur Z

Allez encore un effort pour mettre en rouge et bleu les points les plus racistes

NB : sur ce forum comme sur Z, les propos racistes sont interdits

rNB : merci de bien vouloir citer les sources (sites faschistes)
avatar
pitou

Messages : 909
Date d'inscription : 24/02/2008
Age : 69
Localisation : Près de Poitiers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: lecture suite ...

Message  maverick le Mer 6 Aoû - 23:30

pitou a écrit:C'est du Matt comme sur Z

Allez encore un effort pour mettre en rouge et bleu les points les plus racistes

NB : sur ce forum comme sur Z, les propos racistes sont interdits

moi je pense a quelqu'un d'autre lol!
avatar
maverick

Messages : 2711
Date d'inscription : 26/02/2008
Age : 55
Localisation : 43°27

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesforumz.com/viewtopic.php?t=130131&highlight=

Revenir en haut Aller en bas

Re: lecture suite ...

Message  maverick le Mer 6 Aoû - 23:32

patrianostra a écrit:Cliché n°6 : “La délinquance des jeunes fils d'immigrés, tout comme la violence des jeunes est le résultat du chômage, du néo-libéralisme et du durcissement des rapports économiques”
C'est une variante du cliché n°5 ci-dessus. Ce cliché vise à confondre lutte de classes et lutte ethnique. La délinquance actuelle ne relève pas de la lutte de classes.
Je suis le premier à dénoncer les méfaits du néo-libéralisme, du libre échange débridé, de l'autonomie de l'économie financière et spéculative, bref de la dictature de la fonction marchande, qui lamine les rapports sociaux, brise les solidarités et attise le paupérisme. Mais pourtant, ce cliché ne tient pas. Pourquoi ?
1) Les solidarités communautaires (ethniques) des immigrés n'ont nullement été fracturées par le néo-libéralisme. Au contraire. Le démantèlement des solidarités affecte les Européens et pas les autres.
2) Durant la crise des années trente, où le chômage et le paupérisme étaient en Europe bien plus importants qu'aujourd'hui, où la proportion des jeunes générations était de 10% plus élevée, où la dureté du monde du travail dépassait celle d'aujourd'hui, aucun phénomène de délinquance massive ne fut relevé. Les migrants italiens, espagnols, portugais et polonais de la période 1890-1960, bien plus pauvres et démunis que les jeunes allogènes extra-européens d'aujourd'hui, ne posaient pas de problèmes de sécurité publique.
3) La violence et la délinquance touchent principalement les jeunes Afro-maghrébins et très peu les Asiatiques (Chinois, Pakistanais, etc.). L'argument économique ne tient donc pas.
Contre-slogan : La cause de la délinquance et de la violence des jeunes issus de l'immigration est endogène et ethnique ; elle relève d'un heurt ethnique quasi mécanique, foncièrement inévitable et donc non réductible aux analyses criminologiques ordinaires.


Cliché n°7 : “La société multiraciale multiculturelle et pluri-religieuse est un enrichissement. L'apport des immigrés est considérable, culturel comme économique. Vive l'Europe multicolore et métissée”
On connaît le slogan de SOS Racisme, adepte du “Black-Blanc-Beur”, : « La France est comme une mobylette, elle marche au mélange ». Dans l'histoire, toute les sociétés multiculturelles et pluri-ethniques n'ont jamais été très créatrices mais toujours conflictuelles. Le contre-exemple est celui du Japon, société mono-ethnique. Le coût économique et social de l'immigration est énorme ; c'est un véritable boulet, facteur de conflits sociaux et de décompétence générale. L'apport culturel et économique des immigrés est négligeable. Ni dans la recherche, la création d'entreprises, les arts, la médecine, etc., ils ne se montrent performants. Leur proportion parmi les élites créatrices est infime par rapport à leur proportion dans la population, exception faite des Asiatiques d'Extrême-Orient. Et ce fait n'est pas explicable par le racisme ou l'exclusion. Ce cliché relève du romantisme social. Ceux qui le distillent donnent l'exemple des ÉtatsUnis : voyez, disent-ils, comme cette société multiraciale et multiculturelle est performante ! Le problème des américanolâtres comme des américanophobes, c'est qu'ils ne connaissent pas les USA où ils n'ont jamais vécu. La situation américaine n'est pas comparable à celle de l'Europe.
Contre-slogan : Toute société multiraciale est multiraciste, aucune société pluriculturelle ou multiethnique n'est créatrice.


Cliché n°8 : “Il n'y a pas plus d'étrangers en France qu'en 1936”
C'est un des plus beaux sophismes d'aujourd'hui, régulièrement asséné par les médias de gauche, aux fins de rassurer. Il repose sur des fondements statistiques à peu près vrais. Tout simplement, la notion de “Français”, du fait des naturalisations massives (200.000 par an environ) et du droit du sol (automatisme de la nationalité en cas de naissance sur le territoire) perd peu à peu tout son sens. Jadis, la République, rejetant é,fidemment le critère racial, s'enorgueillissait que devinssent Français ceux qui, culturellement et linguistiquement, adoptaient avec soumission l’“intégration” dans la “communauté française”. Mais ce n'est plus le cas. Les nouveaux Français ne se sentent pas Français et ne se reconnaissent pas dans la culture européenne. Ils se sentent toujours solidaires de leur appartenance d'origine. La notion de “nationalité française”, privée de ses fondements ethno-culturels du fait même du cosmopolitisme républicain, ne veut plus dire grand-chose. Il y a de plus en plus de migrants allogènes, juridiquement Français, qui maîtrisent mal la fameuse langue nationale, bien plus mal que les étrangers francophones d'Afrique noire ou du Québec. La notion même de “Français” perd peu à peu de son sens. Toute définition de nationalité qui ne repose pas sur une base ethnique mais strictement juridique court au suicide, comme l'Empire romain en fit l'expérience. Cette notion de “nationalité juridique”, héritée des guerres européennes du XIXe siècle, ne devrait plus avoir cours en Europe. La notion d’“étranger” doit donc être revisitée.
Contre-slogan : Il y a dix fois plus d'allogènes non européens en France qu'en 1936, donc d'étrangers au sens ethnique.


Cliché n°9 : “Il existe un islam pacifique laïc modéré parfaitement capable de s'intégrer dans les valeurs de la République”
La méconnaissance profonde de l'islam et du Coran, comme l'inculture historique sont au fondement de ce préjugé, dont il est démontré l'inanité dans un chapitre précédent. L'islam est un bloc. Tout musulman “modéré” peut devenir, demain, un moudjahidin ou un ami des guerriers islamiques, comme on l'a parfaitement vu pendant la guerre d'Algérie. [A ce sujet, on peut consulter le site Coranix, qui analyse l'islam de manière méthodique.)
Contre-slogan : L'islam est une religion conquérante, intolérante, théocratique, par essence incompatible avec toutes les valeurs politiques européennes.


Cliché n°10 : “La violence à l'école est due à un mauvais environnement urbain, au manque de moyens et au paupérisme”
L'école des IIIe et IVe Républiques bénéficiait de 80% de moyens en moins, était parfaitement intégratrice et assurait l'ascension sociale des plus démunis et avait éradiqué l'illettrisme et l'ignorance, dès la fin du primaire. Aujourd'hui, avec des moyens considérables, l'Éducation nationale vacille sur ses bases. La transmission des connaissances et des règles sociales n'est plus assurée dans 50% des établissements, en 166
proie à l'anarchie et à la violence. Ce point est traité en détails dans un chapitre précédent.
Contre-slogan : La violence à l'école s'explique par le dogme pédagogiste et anti-autoritaire, mais surtout par une présence massive d'Afro-maghrébins majoritairement inassimilables.


Cliché n°11 : “Pour un Noir ou un Maghrébin il est beaucoup plus difficile de trouver un logement ou un emploi que pour un Français de souche”
Ce cliché dénonce la légendaire “discrimination” dont seraient victimes les Afro-maghrébins. Il est tout d'abord vrai que certains propriétaires rechignent à louer à des immigrés. La raison n'est pas raciale mais tient aux problèmes de voisinage que posent ces populations, comme aux difficultés de paiement souvent rencontrées. Le refus d'embauche tient la plupart du temps à l'absence de compétence des candidats. Calixte Beyala et son Collectif Égalités (qui n'a rien d'égalitaire puisqu'il vise à imposer par la force des quotas raciaux dans les embauches, notamment dans les médias audiovisuels) ne se sont jamais demandé pourquoi “il y a si peu de Noirs à la télévision”. Discrimination de la part des chaînes ? Certainement pas. Simplement, les candidats - c'est trop simple donc trop compliqué à comprendre pour un intellectuel - ne sont pas à la hauteur. L'association para-trotskiste Droit au Logement (DAL) prétend que la majorité des squatters et des expulsés de squats sont des familles africaines et maghrébines. Elle oublie de préciser que ces personnes sont des clandestins illégaux qui s'imposent, qu'ils sont rarement expulsés comme la loi le prévoit et qu'ils sont en général relogés, aidés, qu'ils bénéficient de la commisération officielle et finissent rarement en SDF comme les Français de souche dans la misère dont les politiques et les médias se moquent.
En réalité, les populations allogènes bénéficient de facilité d'accès aux logements sociaux, de privilèges d'embauche (notamment pour les “emplois-jeunes”), de privilèges d'aides et d'allocations multiples dont les Français de souche et les étrangers d'origine européenne sont exclus.
Contre-slogan : Pour un Noir ou un Maghrébin, il est plus facile d'accéder aux emplois, aux logements, aux allocations que pour un prolétaire d'origine européenne.

bonne soirée Very Happy study

très bon forum de facho
http://seulementblanc.sosfrance.com/forum/viewtopic.php?t=5385

et ouai j'ai mon petit calepin sous la main lol!
avatar
maverick

Messages : 2711
Date d'inscription : 26/02/2008
Age : 55
Localisation : 43°27

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesforumz.com/viewtopic.php?t=130131&highlight=

Revenir en haut Aller en bas

Re: lecture suite ...

Message  hyve le Mer 6 Aoû - 23:43

un des plus vomitoire que j'ai pu visiter

j'ai fait un petit rapport a la licra il y'a quelques temps sur ce forums, mais il est basé au canada je crois ( ah bon??? affraid ) il m'ont donc remercier mais doute pouvoir faire quoique ce soit Very Happy
avatar
hyve

Messages : 382
Date d'inscription : 24/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: lecture suite ...

Message  maverick le Mer 6 Aoû - 23:49

hyve a écrit:un des plus vomitoire que j'ai pu visiter

j'ai fait un petit rapport a la licra il y'a quelques temps sur ce forums, mais il est basé au canada je crois ( ah bon??? affraid ) il m'ont donc remercier mais doute pouvoir faire quoique ce soit Very Happy

ya quand même un paquet de taré en face (canada) suffit de regarder l'autre gourdasse de celine lol!

ps: c'est peu être le même hébergeur que forum "Z" ? lol!
avatar
maverick

Messages : 2711
Date d'inscription : 26/02/2008
Age : 55
Localisation : 43°27

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesforumz.com/viewtopic.php?t=130131&highlight=

Revenir en haut Aller en bas

Re: lecture suite ...

Message  patrianostra le Mer 6 Aoû - 23:56

hyve a écrit:un des plus vomitoire que j'ai pu visiter

j'ai fait un petit rapport a la licra il y'a quelques temps sur ce forums, mais il est basé au canada je crois ( ah bon??? affraid ) il m'ont donc remercier mais doute pouvoir faire quoique ce soit Very Happy
je te rassure,je suis pas inscrit sur ce forum,je le visite parfois pour l'info, Wink
avatar
patrianostra

Messages : 1249
Date d'inscription : 20/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: lecture suite ...

Message  Arsene du PDC le Jeu 7 Aoû - 1:09

patrianostra a écrit:
hyve a écrit:un des plus vomitoire que j'ai pu visiter

j'ai fait un petit rapport a la licra il y'a quelques temps sur ce forums, mais il est basé au canada je crois ( ah bon??? affraid ) il m'ont donc remercier mais doute pouvoir faire quoique ce soit Very Happy
je te rassure,je suis pas inscrit sur ce forum,je le visite parfois pour l'info, Wink

Ya!

avatar
Arsene du PDC

Messages : 2026
Date d'inscription : 24/02/2008
Age : 107

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: lecture suite ...

Message  Rikimaru le Jeu 7 Aoû - 1:40

patrianostra a écrit:
hyve a écrit:un des plus vomitoire que j'ai pu visiter

j'ai fait un petit rapport a la licra il y'a quelques temps sur ce forums, mais il est basé au canada je crois ( ah bon??? affraid ) il m'ont donc remercier mais doute pouvoir faire quoique ce soit Very Happy
je te rassure,je suis pas inscrit sur ce forum,je le visite parfois pour l'info, Wink

Voila effectivement une info qui nous rassure Laughing Laughing Dire qu'on a failli se méprendre a ton sujet ... c'est clair que si tu n'y vas que pour info , ou est le mal apres tout Basketball Basketball
avatar
Rikimaru

Messages : 515
Date d'inscription : 27/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: lecture suite ...

Message  maverickindicdelapolice le Jeu 7 Aoû - 16:27


maverickindicdelapolice

Messages : 8
Date d'inscription : 07/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: lecture suite ...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum